« Il y a des pirates
car il y a des clients » - France Info